Danse
Les Ballets Jazz de Montréal
Musique : Leonard Cohen

Mercredi 2 décembre 2020 à 20h

Salle Théâtre

1h20

Tarif A
de 10€ à 27€

Léonard Cohen, poète, compositeur et interprète de Dance me to the end of love, Suzanne et Hallelujah se réjouissait du projet des Ballets Jazz de Montréal, sa ville natale. Créée quelques mois après sa disparition en 2017, cette pièce chorégraphiée par trois artistes internationaux – Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa et Ihsan Rustem – est devenue un vibrant hommage déployant cinq saisons de la vie de l’artiste à partir de ses chansons emblématiques. Reconnu pour la précision de son écriture et l’excellence de ses interprètes, le ballet opère avec cette œuvre inspirée d’un immense chanteur populaire, un pas de côté dans son répertoire. Au fil d’audacieux jeux de lumière et projections vidéo, d’envolées collectives et de duos intimes, les quatorze virtuoses font surgir la silhouette de l’homme au chapeau. Dance Me ou la célébration chorégraphique d’un artiste qui a chanté la danse de l’amour.

Direction artistique Louis Robitaille

Dramaturgie et mise en scène Eric Jean

Direction musicale Martin Léon

Chorégraphies Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa et Ihsan Rustem

Scénographie Pierre-Etienne Locas

Création lumière Cédric Delorme-Bouchard et Simon Beetschen

Création vidéo Hub Studio – Gonzalo Soldi, Thomas Payette et Jeremy Fassio

Création des costumes Philippe Dubuc

Avec 14 interprètes

« Trois chorégraphes internationaux […] quatorze danseurs extraordinaires, une mise en scène superbe d’Eric Jean avec des éclairages magnifiques, des vidéos émouvantes et milles effets spectaculaires […] Toute une mise en scène inventive et très élaborée fait de cette oeuvre complexe et variée un régal pour les yeux et un bonheur pour l’écoute. » Sophie Jama, Huffingtonpost

« La performance artistique proposée par les quatorze artistes interprètes de BJM est à couper le souffle. Quel que soit le tableau, sels en couple, ou en groupe, les danseurs nous épatent par leur maîtrise du geste précis, leur puissance et leur harmonie. La manière dont leurs mouvements s’approprient l’espace et ses recoins reflète une collaboration magistrale entre les différents acteurs impliqués dans l’élaboration de ce petit bijou de créativité. » Hortense Leclercq-Olhagaray, Lepolyscope

« Dans un premier temps, on mesure l’incroyable fluidité des danseurs de la compagnie avec des tableaux de groupe.[…] Leur travail met en lumière la souplesse, la rapidité, la précision et la sensualité dont sont capables les danseurs de BJM. […] C’est à Martin Léon qu’on a confié la direction musicale et c’est lui qui soigne l’enchaînement de pièces couvrant cinq décennies de la vie du musicien. […] en faisant appel au metteur en scène Eric Jean, BJM rehausse l’aspect visuel du spectacle avec des projections et des éclairages très réussis. » Mélanye Boissonnault, Radio Canada

Production de tournée : Le Trait d’Union • Les BJM remercient Marjorie Bronfman pour son précieux soutien à la création • Dance Me a bénéficié du support du CCOV – Centre de Création O Vertigo.

Newsletter

Recevez l’actualité du Théâtre + Cinéma