Spectacles à venir


DATE :

Vendredi 12 avril 2019 à 20h


DURÉE :

1h15
Spectacle recommandé
à partir de 11 ans


LIEU :

salle Théâtre


TARIF A :

De 10€ à 27€

ARCAL, COMPAGNIE NATIONALE DE THÉÂTRE LYRIQUE ET MUSICAL

Musique
Henry Purcell

Texte
Nahum Tate
d’après L’Énéide de Virgile

Direction musicale et Violon
Johannes Pramsohler

Mise en scène
Benoît Bénichou

Collaboration artistique & dramaturgie
Catherine Kollen

Chorégraphie
Anne Lopez

Avec

Agnieszka Sławińska : Didon, reine de Carthage (Vénus, Magicienne)

Fabien Hyon : Énée, prince troyen (Phoebus, l’Esprit, le Marin)

Daphné Touchais : Belinda, soeur de Didon (2e Néréide, 1e sorcière)

Chloé de Backer : Seconde Dame (1e Néréide, 2e sorcière)

Ensemble Diderot :
direction et violon
Johannes Pramsohler

Choeur de courtisans et de sorcières

13 musiciens : 7 violons, 2 alti, 3 basses de violon, 1 clavecin

Scénographie
Mathieu Lorry-Dupuy 

Lumières
Caty Olive 

Costumes
Alain Blanchot

Maquillage et coiffure
Elisa Provin

Adaptation musicale
Frédéric Rivoal et Johannes Pramsohler

Chef de chant
Frédéric Rivoal

Didon et Énée

Découvrez Didon et Énée, oeuvre mystérieuse de l’anglais Henry Purcell. L’opéra baroque composé en 1689 sur un livret de Nahum Tate, revisite L’Énéide du poète latin Virgile, épopée retraçant les amours tragiques d’Énée, héros Troyen et de Didon, reine de Carthage. Dans cette version, Johannes Pramsohler et Catherine Kollen inventent un prologue perdu : Belinda, soeur de Didon, arrive en Italie et raconte à Énée le destin funeste de sa bien-aimée. L’opéra sera son récit. À la croisée des temps, les Fastes d’Ovide, l’imaginaire shakespearien et la vision symbolique contemporaine nourrissent la perception des contradictions de la psyché humaine : déesses jalouses, sorcières avides ou désirs refoulés ? Dans un décor de tulles jouant avec l’opacité et la transparence, solistes et choeur chantent sur les instruments d’époque de l’Ensemble Diderot : violons, basses de violon et clavecin. Offerte à la délicate mise en scène de Benoît Bénichou, la pièce éclaire nos ombres.

Production : Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical

Coproduction : Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale

Partenaires artistiques l’Ensemble Diderot

Résidence de création Théâtre-Sénart, Scène nationale

Accueil privilégié Opéra de Massy

Soutiens : Arcadi Île-de-France, Spedidam

Mécénat Fondation Orange – partenaire de l’Ensemble Diderot et de Didon & Enée

L’Arcal est soutenu par la Drac Ile-de-France -Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Île-de-France, la Ville de Paris, le Conseil départemental de l’Essonne, le Conseil départemental des Yvelines, le Conseil départemental du Val d’Oise.

L’Arcal est artiste associé au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale.

L’Arcal est membre du collectif “Futurs composés”, du syndicat Profedim et membre associé de la ROF (Réunion des Opéras de France)

Newsletter

Recevez l’actualité du Théâtre + Cinéma