Théâtre d’objets
Spectacle recommandé à partir de 12 ans
Compagnie Les Maladroits

Mercredi 3 février 2021 19h
Samedi 6 février 2021 20h (représentation en LSF)

Salle Cinéma

1h10

Tarif C
de 6€ à 17€

À la table d’une cuisine, deux frères évoquent leur grand-père disparu, un des 500 000 républicains espagnols réfugiés en France pour fuir Franco en 1939. Mathias et Camille ouvrent les placards, sortent les tasses et le sucre blanc, versent le café noir. Et, avec de banals objets, racontent la vie d’Angel Marin : l’enfance, le coup d’État de 1936, l’emprisonnement, l’exil, l’internement en camp de concentration, le maquis et l’impossible retour. À partir d’une mémoire transmise et de documents historiques, en passant par l’objet et la métaphore, le duo trentenaire nous convie dans la maison familiale, tourne la cuillère dans le passé et provoque notre réflexion sur les temps corsés que nous vivons. Un succès théâtral qui, depuis sa création en 2016, ne cesse de tourner et de marquer les esprits.

Avec le soutien du Département de l’Aude pour Collèges au Théâtre

Représentations proposées à un public scolaire mais ouvertes à tous : du 2 au 10 février à 10h et 14h45 (les mercredis uniquement les matins)
Samedi 6 février : représentation adaptée en langue des signes française par le comédien Yoann Robert  et rencontre après spectacle traduite en LSF

Idée originale Valentin Pasgrimaud et Arno Wögerbauer

Conception et écriture collective Benjamin Ducasse, Eric de Sarria, Valentin Pasgrimaud et Arno Wögerbauer

Mise en scène Eric de Sarria et Compagnie Les Maladroits

Avec David Lippe et Valentin Naulin

Création sonore Yann Antigny

Création lumières et régie Jessica Hemme

Production : Compagnie Les Maladroits • Coproduction : Tu-Nantes • Accueil en résidence : Tu-Nantes ; Le Bouffou théâtre à la coque ; La Nef / manufacture d’utopies ; La Fabrique Chantenay-Bellevue • Soutiens : l’ODIA Normandie ; Région Pays de la Loire et Spectacle vivant en Bretagne.

Version LSF

Newsletter

Recevez l’actualité du Théâtre + Cinéma